FlasHR - Alcool et drogues au travail

Bruxelles, le 25 janvier 2024 - La consommation problématique d’alcool et de drogues peut toucher tout le monde. Afin de sensibiliser aux conséquences de la consommation d'alcool, la Tournée Minérale a été instaurée, durant laquelle aucun alcool n'est consommé en février. Pendant cette période, une attention particulière est également accordée à la sensibilisation de l'impact de l'alcool sur la santé. À cette occasion, Securex, partenaire de l'entrepreneuriat et de l'emploi, met l'accent sur la réglementation en matière d'alcool et de drogues sur le lieu de travail.

Influence de l'alcool et des drogues sur le lieu de travail

La consommation problématique d'alcool et de drogues sur le lieu de travail peut avoir des conséquences négatives sur le fonctionnement de l'entreprise. Elle peut entraîner des absences, des arrivées tardives au travail, des prestations irrégulières ou encore des conflits avec les collègues.

Afin de prévenir et d’être en mesure d’agir promptement en cas de problèmes, les employeurs sont tenus de mettre en place une politique de prévention en matière d’alcool et de drogues. Cette obligation découle de la CCT n° 100. La politique préventive en matière d’alcool et de drogues sur le lieu de travail s’élabore en deux phases.

Phase 1 : déclaration d’intention obligatoire

Une déclaration d'intention doit obligatoirement être intégrée au règlement de travail, adaptée aux spécificités de l'entreprise dans laquelle le travailleur travaille. Ces adaptations sont basées sur les activités de l'entreprise, les postes de sécurité et de vigilance des travailleurs et la taille de l’entreprise. ​ Dans cette déclaration, le travailleur trouvera les grandes lignes et les objectifs de la politique de prévention en matière d’alcool et de drogues.

Les travailleurs doivent au minimum être informés des éléments suivants :

  • Des effets d’une consommation d'alcool et de drogues.
  • Des informations relatives à la politique préventive de l’entreprise en matière d'alcool et de drogues.
  • Des mesures d'assistance auxquelles les travailleurs peuvent recourir.

Phase 2 : mesures facultatives au sein d'une entreprise

Une entreprise peut également choisir d'informer spécifiquement les travailleurs sur la consommation d'alcool et de drogues, de l’interdire ou d'en contrôler l'usage, ou d'établir des procédures spécifiques. Si une entreprise opte pour cette approche, elle doit rédiger une déclaration d'intention détaillée. Cette déclaration d'intention détaillée doit ensuite être intégrée dans le règlement de travail de manière à ce que le travailleur en soit informé.

Les règles et procédures élaborées en matière de consommation d'alcool et de drogues devraient toujours inclure ces cinq piliers :

  • Prévention (modèles et procédures destinés à prévenir l’usage d’alcool et de drogues).
  • Règles et accords relatifs à la consommation d’alcool et de drogues durant les heures de travail.
  • Procédures de prise en considération de tout comportement problématique causé par la consommation d’alcool et de drogues.
  • Procédures d’application de tests annoncés ou non.
  • Aide et assistance aux personnes ayant un problème.

 

Gilles Dujardin

Client Experience, Weber Shandwick

 

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Securex

L’esprit d’entreprise est le moteur de notre économie, les travailleurs sont la clé du succès. Securex soutient les entrepreneurs débutants et confirmés dans le développement et la croissance de leur entreprise. Nous croyons fortement en une politique du personnel adaptée à l’individu et soucieuse de l’employabilité durable. 

Securex est le partenaire par excellence en matière d'entrepreneuriat et d'emploi. Il offre des services larges et intégrés dans le domaine du développement d’entreprise aux entreprises, de l’administration du personnel et du calcul des salaires, de la prévention et du bien-être des travailleurs, du développement de talents et des salaires garantis. Chez Securex, on trouve tout sous le même toit. 

En 2022, Securex a atteint un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros. Le Groupe Securex compte 1.600 collaborateurs en Belgique, en France, en Espagne, au Luxembourg et aux Pays-Bas, répartis dans 24 agences régionales. Chaque jour, ils fournissent des services à 92.000 entreprises, 150.000 indépendants et plus de 5.000 partenaires. 

www.securex.be